Plus que jamais j'affirme mon soutien à jean paul degache

Publié le par bernard


 

Depuis 668 jours un innocent est emprisonné pour des faits qu'il n'a, de toute évidence, jamais pu commettre. Ses accusateurs et ses accusatrices ont manifestement voulu faire parler d'eux. Pour quel"bénéfice"? L'un est même monté en grade dans sa hierarchie. Ephémères "stars" avides de reconnaissance sociale qui n'en sont pourtant devenus aujourd'hui que des êtres méprisables au plus haut point. Hier (2 décembre), j'ai assisté à l'assemblée générale de son Comité de soutien, tenue devant une salle comble à craquer. Ne baissons surtout jamais les bras pour réabililter un homme et clamer l'injustice dont lui et ses proches sont victimes. Pour tous les nouveaux visiteurs de mon blog, je réactualise ce que j'ai publié voici un an et demi.

 

Après Outreau je me disais "plus jamais "ça"! .... et pourtant....

  • En France, je croyais que c'était à la justice de faire la preuve de la culpabilté d'un accusé, pas à lui de prouver son innocence,
  • En France, je croyais, que le moindre doute devait bénéficier à l'accusé,
  • En France, je croyais que la justice était juste, un justice qui n'attendrait pas deux ans pour libérer Loïc Secher (emprisonné depuis huit ans) dès lors qu'en 2008 son accusatrice reconnait avoir menti, un justice qui reconnait son erreur sans lui infliger un nouveau procès,
  • ....

Au terme d'un procès instruit essentiellement à charge, un homme, un collègue, un ami est aujourd'hui en prison pour huit années, sur des accusations invraissemblables, tellement invraissemblables que, pour le moins, le doute aurait du lui éviter d'être emprisonné et un enquête menée à charge et à décharge aurait du lui restituer son honneur.

 

Regardez le reportage que M6 avait consacré à l'affaire dans son émission 66 minutes diffusé deux fois. Lors de la seconde diffusion, les accusatrices (mauvaises actrices) ont demandé le floutage de leurs visages et la supression de certains passages qui révélaient qu'elles étaient bien peu crédibles.

 

Je condamne, sans ambiguité aucune, les faits avérés de pédophilie mais là je ne peux rester indifférent et je vous invite à vous faire votre opinion pars les liens suivants :

 
Après avoir lu la partie centrale qui résume l'affaire, regardez le reportage de M6 sur la droite (1ère et deuxième partie) - 20 minutes.
 Vous pouvez ensuite accéder aux deux forums de M6 par les liens suivants :
 
 innocence captive 
Si vous partagez mon indignation, je vous remercie de diffuser cet appel
 

Commenter cet article

S. Degache 04/12/2011 18:44


Fils de Jean-Paul Degache, je tiens à remercier, au nom de toute ma famille, le soutien apporté par Bernard ! Quelle émotion as-tu suscitée vendredi soir lors de la présentation de ton tableau
"Innocence captive" devant l'assemblée. Les mots que tu emploies sont tellement justes.


Il faut continuer à se battre pour que Jean-Paul tienne et sorte au plus vite mais aussi pour que l"institution judiciaire française" évolue dans ce type d'affaires où le grotesque prend le
dessus le rationnel en grande partie à cause de la "dictature de l'émotion". C'est également le combat du Comité.


Pour tous ceux qui désireraient obtneir des informations supplémentaires sur cette affaire, n'hésitez pas à me contacter via le blog que j'administre.


Sincères amitiés à toi Bernard mais également à tous tes lecteurs.


Simon

Bernard 04/12/2011 20:20



Simon, je te remercie de ton témoignage. Tu sais, c'était mon deuxième contact avec le groupe de soutien à Jean Paul. Je me sens tellement en phase avec tout ces gens honnête et chaleureux que je
découvre, leur sens de l'honneur, de la solidarité, leur combat pour la vérité que c'est un eél bonheur pour moi de les cotoyer pour défendre et réabiliter  l'honneur de ton père. Ils ne
sont pas ses amis par hasard, ils n'ont pas foi en son innocence par hasard, ils sont à l'image de de Jean Paul. Merci de m'avoir accepté à vos côtés, dans cette lutte, avec cette chaleur
humaine.


Même si on se sent parfois désarmé, impuissant devant autant d'injustice, ce n'est pas une raison pour baisser les bras. Notre détermination, notre unité, notre solidarité sont plus que jamais
indispensables pour aider jean paul et Gislaine à aller à demain, jour après jour, jusqu'à ce cauchemard insensé se termine. Clamons haut et fort que tous ces minus, ces arrivistes, ces
détourneurs de regards pour éviter de voir la vérité criante, tous ces auteurs et complices de l'ignoble complot qui a conduit un innocent en prison, ne méritent que le mépris le plus total. Ils
espéraient devenir "quelqu'un", ils ne se sont en fait que "devenus des coupables" en liberté. N'espérons malheureusement pas que leur conscience leur dicte un jour des remords, car de
conscience, ils n'en ont pas plus que de morale et, comme disait Coluche :vu que c'est avec ça qu'ils jugent...


 Nous ne renoncerons jamais.  C'est avec Plaisir que j'offre cette toile au Comité de soutien et que nous en mettrons des reproductions en vente  pour
soutenir financièrement son action



Ann (Aelghir) 29/05/2010 22:23



Je viens de découvrir l'affaire et je suis indignée. J'habite à Montpellier mais comme je ne suis pas l'actualité (par écoeurement surtout), je n'étais pas au courant. Outreau n'a pas servi de
leçon, la justice humaine (l'injustice humaine) démontre un orgueil insupportable. Je suis moi-même enseignante et j'ai eu à souffrir de rumeurs pendant plusieurs années (avec plaintes à
l'inspection). Hereusement mon inspecteur m'a soutenue mais à un moment, j'étais vraiment mal. Je ne peux qu'imaginer la souffrance de Jean Paul et de sa famille. Je lui écrirai une lettre. j'ai
la gorge serrée en pensant à lui.



Lili 29/04/2010 20:21



bonsoir Bernard je comprends ton indignation et je la partage, il y a ceux qui vivent ce cauchemard médiatisé, mais il ya aussi tout ceux qui le vive dans l'ombre sans que l'on parle d'eux, sans
recours et moyens. Je souhaite que la vérité éclate pour Jean Paul. Ca ne changera jamais la mentalité est au "présumé coupable" et non au "présumé innocent". Mais en attendant la vie des
personnes misent en examen s'éffondre, il y a de quoi être écoeuré de cette justice, et personne n'est à l'abris. Lili



bipbip1234 26/04/2010 17:01



Je suis d'accord avec toi, la justice dans cette affaire n'est pas passée; pour autant, et compte tenu des faits que nous avons a notre connaissance, il serait important d'avoir accès aux
minutes du procés qui ne relaxent pas Jean Paul Degache, comme on aurait pu s'y attendre.


En effet, on est en droit de s'interroger sur les motivations du juge qui l'ont conduit à exiger un nouveau procès, et non pas à une relaxe pure et simple puisqu'il avait la possibilité
de la faire.


Bien cordialement.



bernard 26/04/2010 17:08



Ce n'est pas le juge qui a demandé un nouveau procès, mais JP Degache qui avait fait appel de la première condamnation, La lecture des interventions sur les deux forums est instructive.